Cotation des matières premières

Cotation des matières premières pour le trading

Les nouveaux traders qui commencent dans le marché de cotation des matières premières doivent en apprendre beaucoup. Entres-autres sur les divers facteurs qui peuvent influer sur les prix du marché des produits bruts avec lesquelles ils aimeraient trader. Les traders en cotation des matières premières doivent être assez informés pour faire de la négociation intelligente quand ils voient une occasion de faire du profit.

Cotation des matières premières
Le blé est une matière première sur laquelle les traders peuvent négocier

Ils peuvent le faire en utilisant des outils pour les aider à analyser les tendances avec précisions et exactitudes. Souvent, il est conseillé de suivre un cours sur l’efficience des marchés financiers pour s’assurer d’avoir une chance de succès.

Un autre aspect important qu’ils ont à apprendre au sujet du commerce en général.

C’est la psychologie des traders y compris eux-mêmes. Tous les traders sont en quelque sorte sous les effets de leurs émotions qui peuvent généralement être observés dans les décisions commerciales qu’ils réalisent.

Cotation des matières premières pour les amateurs

Les nouveaux tredeurs doivent être conscients de leur propre psychologie de négociation avant de débuter. Cette connaissance de soi est primordiale pour avoir du succès. Lorsque vous aurez mieux compris votre attitude comportementale. Vous pourrez commencer à penser à négocier des actions.

Maintenant que vous vous connaissez, il faut obtenir une cotation des matières premières. Les traders peuvent également prendre des décisions sur les mouvements commerciaux qui ne sont fondées que sur leurs sentiments ou de ce que les autres traders font. Ceci est quand même risqué, puisque les sentiments et les émotions n’ont jamais permis à un trader de gagner beaucoup d’argent. Bien souvent, les émotions vont obscurcir leurs décisions.

Une façon de réussir pour les traders en cotation des matières premières.

C’est qu’ils doivent apprendre à rester concentrés et faire leur propre analyse du marché où ils pourraient mettre en pratique leurs décisions commerciales. Les traders peuvent quand même prendre connaissance des opinions des autres traders.

Mais ils ne devraient pas se laisser emporter par les mesures et les orientations que les autres prennent. Sans avoir eux-mêmes pris le temps de se faire leurs propres idées basées sur leurs propres connaissances.

Ils ont besoin d’avoir une base solide pour les placements et les investissements qu’ils ont à faire. Les débutants en trade peuvent être submergés par la vaste quantité d’informations qu’ils doivent absorber avant de prendre une décision commerciale.

Cependant, ils doivent apprendre à ne sélectionner que celles qui faciliteront leur processus décisionnel. Ils doivent jeter des éléments d’information qui n’ont pas une base claire pour son analyse. En particulier celles qui se rapportent aux tendances actuelles du marché des matières premières à titre d’exemple.

Les personnes qui souhaitent participer aux tradings et cotations des matières premières recherchent d’abord de l’information. Ceci afin qu’ils puissent être en mesure de comprendre la nature des investissements qu’ils vont réaliser.

S’il y a encore des traders qui travaillent continuellement à tâtons et qui ne savent pas exactement ce qu’ils font. Ils peuvent certainement demander de l’aide auprès de conseillers financiers professionnels. Un trader doit avant être une personne passionnée par les marchés financiers. Cette passion se fera ressentir dans un apprentissage sans fin, car c’est l’une des seules voies qui mènent au succès.

Qu’est-ce que le commerce des matières premières en devises?

Le trading de devises de matières premières est une petite section du trading de devises ou de forex.  Il est plutôt spécialisé, mais il peut offrir un grand potentiel au trader qui s’intéresse aux prix de certaines matières premières, en particulier le pétrole et l’or.

Sur les marchés de la cotation des matières premières. Les « monnaies de matières premières » sont les monnaies de pays dont les principales exportations sont justement des matières premières. Comme nous venons de le mentionner, les plus influents sont le pétrole et l’or. Mais les autres matières premières peuvent comprendre des métaux autres que l’or. Comme des produits agricoles, des pierres précieuses, etc.

Il existe un grand nombre de pays dans le monde qui exportent des matières premières. Beaucoup d’entre eux ont des monnaies mineures que la plupart des commerçants ne souhaiteraient pas avoir.

Il n’y a que trois grandes monnaies de matières premières : le dollar canadien CAD, le dollar australien AUD et le dollar néo-zélandais NZD. Toutes ces devises ont suffisamment de liquidités pour les rendre intéressantes pour les cambistes.

La valeur de la monnaie en cotation de matières premières

Comme vous pouvez vous en douter, la valeur des monnaies de matières premières est souvent étroitement liée aux prix des matières premières. Dans le cas du Canada, qui est le deuxième exportateur mondial de pétrole. Les variations du prix du pétrole affecteront la valeur du dollar canadien.

En Australie, le principal produit de base exporté est l’or. La Nouvelle-Zélande dispose d’un panier plus large d’exportations de matières premières. Et le dollar néo-zélandais n’est donc pas étroitement lié à une matière première en particulier. Mais à une corrélation avec l’indice CRB, qui est l’indice général des prix des matières premières.

Chacune de ces devises peut être échangée avec d’autres grandes devises. Soit le dollar américain pour une paire principale, soit une autre grande devise pour une paire croisée. Toutefois, l’influence du prix des cotations des matières premières est particulièrement forte. Par exemple, si vous échangez une devise contre un pays qui est un importateur important de la matière première concernée.

Par exemple, dans la paire USD/CAD, vous avez un pays qui est fortement dépendant des importations de pétrole (les États-Unis). Et un pays qui est un exportateur majeur de pétrole (le Canada). Il est évident qu’une modification du prix du pétrole aura un impact énorme sur cette paire particulière.

Plusieurs facteurs à considérer pour la cotation des matières premières

Bien entendu, le pétrole n’est pas le seul facteur dans l’économie de ces pays. Vous devez également tenir compte d’autres facteurs tels que les taux d’intérêt et la situation politique. Mais si vous avez un intérêt dans le pétrole en tant que matière première. Vous pouvez l’appliquer à la paire USD/CAD avec des résultats rentables.

Un autre point à garder à l’esprit lorsque vous vous lancez dans le commerce des devises et la cotation des matières premières. C’est que les variations des prix des matières premières, à moins qu’elles ne soient particulièrement extrêmes, n’ont généralement pas d’impact immédiat.

Cela signifie que de petites fluctuations du prix du pétrole n’auront pas nécessairement d’effet notable sur l’USD/CAD. Le marché du forex absorbera simplement les changements à court terme. Ce sont les perspectives à long terme du prix des matières premières qui sont les plus susceptibles d’importer. Le délai peut ici être utile, car il permet au cambiste d’entrer sur le marché au bon moment.

Ainsi, l’ajout des mouvements des prix des matières premières dans l’équation peut certainement être rentable. Pour les négociants en cotation des matières premières en particulier. Un mouvement dans le commerce des devises peut s’avérer très lucratif. Si vous vous souvenez simplement de prendre en compte les autres facteurs qui affectent le marché des devises.